Affaire Bastien : ouverture du procès en appel de la mère du petit garçon

COMMUNIQUE DE PRESSE - Le procès en appel de la mère de Bastien, ce petit garçon de 3 ans décédée en 2011 après avoir été placé dans une machine à laver, se tiendra du 8 au 12 octobre à la Cour d’Appel de Paris.
L’Enfant Bleu-Enfance Maltraitée, sera à nouveau sur le banc des partie-civiles, représentée par son avocate Caroline Rémond, qui rappelle clairement les enjeux de ce procès : “confirmer en appel la condamnation de Charlène Cotte à 12 ans de prison, car le risque d’un acquittement n’est pas à exclure. C’est ce que l’avocat général avait requis lors du 1er procès en septembre 2015. Or selon nous, elle est pleinement complice du meurtre de son fils, car elle n’a  pas empêché le père de mettre Bastien dans la machine à laver”. 
 
L’association dénoncera l’inertie des services sociaux dans cette affaire et rappellera la priorité absolue pour tout professionnel de l’enfance : faire une information préoccupante ou un signalement dès lors qu’un enfant est en danger ou susceptible de l’être.