Prévention dans les écoles

Les adultes que nous recevons nous témoignent de leur regret de ne pas avoir parlé de leur vécu lorsqu’ils étaient enfants.

Ceci renforce notre conviction de l’importance de poursuivre ces actions de prévention auprès du plus grand nombre d’élèves. Ces actions nous permettent également de sensibiliser les équipes scolaires mais aussi les parents.

Nos interventions sont financées par l’association. Ainsi, elles sont gratuites pour les établissements scolaires.

De manière systématique, lorsque nous intervenons en école maternelle et en école élémentaire, notre psychologue rencontre tout d’abord les équipes scolaires de chaque établissement afin de présenter et de préparer la mise en place du projet.

Par la suite, une réunion d’information à l’intention des parents est proposée afin de leur présenter nos actions et de s’adresser à eux en tant que parents protecteurs, qu’ils sachent quoi faire s’ils ont connaissance d’une situation de maltraitance. C’est également pour eux l’occasion de discuter des difficultés que l’on peut rencontrer en tant que parent.

Enfin, le psychologue et un animateur de prévention de l’association se rendent dans les classes, en présence de l’enseignant, pour proposer des activités adaptées à l’âge de développement des élèves.

Pour chaque classe, il s’agit de trois interventions scolaires de faire un bilan, nous permettant d’adapter notre protocole grâce à leurs retours, d’envisager la poursuite ou non de ces actions sur l’année suivante et de leur remettre une mallette de livres accompagnée de fiches de lecture, dans l’optique de poursuivre ces échanges avec les élèves.

En collège, les interventions se mettent en place de la même façon, à raison de deux interventions d’une heure et demie à deux semaines d’intervalle. Celles-ci sont également assurées par une juriste car les élèves ont des questions relatives au droit

Concernant la mise en place de ces préventions, les écoles peuvent nous solliciter directement. Nous pouvons également les contacter pour leur présenter notre projet. Nous avons également été contactés par des associations de parents d’élèves et nous recevons de plus en plus de demandes de la part des établissements scolaires.

Prévention dans les écoles