⚖️ Affaire Yanis : La cour d’assises du Nord aggrave la peine du beau père !
 
Yanis, 5 ans, est décédé le 6 février 2017 d’un traumatisme crânien. Ces violences avaient été commises par Julien Masson, le beau-père pour avoir fait pipi au lit. Il était jugé en appel pour meurtre du 28 mars au 1er avril.
 
Condamné en 2020 à 25 ans de réclusion criminelle pour « meurtre sur un mineur de moins de 15 ans » Julien Masson a fait appel de la décision. Au terme du procès en appel, la cour d’assises du Nord l’a condamné à 28 ans de réclusion criminelle, soit 3 ans de plus qu’en première instance.
 
Emilie Inglard, la mère de l’enfant avait quant à elle été condamné à 4 ans d’emprisonnement dont 2 ans avec sursis pour « abstention volontaire d’empêcher un crime sur un mineur de moins de 15 ans ».
 
L’association était cette fois-ci représentée par Maitre Caroline Rémond qui alertait sur la nécessité d’augmenter les moyens de la Protection de l’enfance et sur celle de renforcer les moyens alloués à la détection des violences ordinaires.