Actualités

19.06.2017
Chaque jour en France, 2 enfants décèdent victimes de maltraitance. Sans ministère dédié, combien seront-ils demain ?
23.03.2017
COMMUNIQUE DE PRESSE - Aujourd'hui s’ouvre au Tribunal de Bobigny le procès en appel des parents de la petite Inaya, morte sous leurs coups fin 2011 et enterrée en forêt de Fontainebleau. Rappelons que dans cette dramatique affaire, pour laquelle chacun des deux parents continuent de clamer leur innocence et de se rejeter mutuellement la faute, le père et la mère ont respectivement été condamnés à 30 et 20 ans de réclusion, en octobre 2015 par la Cour d'Assises de Seine-et-Marne. L’Enfant Bleu dénonce de graves dysfonctionnements des services sociaux et plaide pour la mise en place rapide de mesures visant à renforcer la protection des enfants victimes de maltraitances familiales
01.03.2017
Ce mercredi 1er mars, Laurence Rossignol, ministre des Familles, de l’Enfance et des Droits des femmes, a lancé le premier plan interministériel de mobilisation et de lutte contre les violences faites aux enfants. L’Enfant Bleu, qui agit depuis près de 30 ans auprès des enfants victimes de maltraitances, a participé étroitement à l’élaboration de ce plan au sein d’une commission composée d’experts de la protection de l’enfance. L’association a tout particulièrement apporté sa contribution aux mesures liées au repérage et à l’accompagnement des victimes ainsi qu’à la formation des professionnels travaillant au contact des enfants. Des enjeux prioritaires, déjà au cœur des 20 propositions formulées dans son Livre blanc, publié en novembre dernier.
11.01.2017
La Cour d'Appel de Riom (Puy-de-Dôme) vient d’annoncer le maintien en détention de Cécile Bourgeon, mère de la petite Fiona, décédée en 2013 des suites de maltraitance. Alors qu'un nouveau procès doit avoir lieu, l’association L'Enfant bleu propose de créer deux nouvelles circonstances aggravantes visant à augmenter la peine pour les délits de non dénonciation et non-assistance à enfant en danger.

Pages

Vous avez besoin d'aide?
01 56 56 62 62

Nous contacter par email

11h - 18h du lundi au jeudi
10h - 17h le vendredi